Les mesures du nouveau président Emmanuel Macron se précisent,  elles vont avoir des conséquences à la fois sur les propriétaires et sur les locataires.

Concernant la taxe d’habitation, le chef de l’État prévoit de dispenser 80% des ménages français de cette taxe d’ici 3 ans. Environ 18 millions de foyers devraient profiter de cette mesure mais qui ren revanche coute pas moins de 10 milliards d’euros par an à l’Etat français. Les 20% de ménages restant continueront à payer ce dû. Les français sont sceptiques face à cette mesure par crainte de voir les autres impôts (locaux, foncier etc.) s’alourdir pour compenser le manque.

L’ impôt de solidarité sur la fortune immobilière va être transformé en impôt sur le fortune d’ici à 2019. Seront imposables uniquement les biens immobiliers. Cette mesure est encore imprécise mais l’on sait d’ores et déjà que l’abattement de 30 % pour la résidence principale & le plafonnement à 75 % sur les revenus seront conservés.

Au sujet des revenus immobilier, le président Macron souhaite taxer les loyers au taux universel de 30% auquel s’ajoutera les prélèvement sociaux qui devraient, eux, augmenter d’1,7%.

La loi Pinel, la loi Censi-Bouvard et le Prêt à Taux Zéro devraient être reconduits pour l’année 2018. Ces deux mesures ne sont pas menacées par les réformes durant le quinquennat d’Emmanuel Macron.

Enfin, le nouveau président souhaite créer un bail exclusivement prévu pour les actifs en mobilité professionnelle. Ce nouveau bail se rapproche de celui conçu pour les étudiants, ne nécessitant pas de dépôt de garantie.

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez-nous

04 83 660 630

Nous vous contactons

MadameMonsieur

Heure de préférence pour être recontacté

Être alerté

MadameMonsieur

Je suis intéressé(e) par les programmes sur les villes suivantes:

CONTACTEZ NOUS

Vous souhaitez des informations sur l'immobilier neuf

En cours d’envoi

©[2016] ineuf

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?